Dôjinshi

Les Dôjinshi sont l'équivalent de nos fanzine en Europe. Faits par les fans, parfois par les mangaka eux-mêmes (Kazuma Kodaka a par exemple fait des Doujinshi), ces Dôjinshi sont généralement difficilement trouvables par chez nous et qui plus est assez chers, surtout s'ils sont faits par un vrai mangaka professionel.
Les Dôjinshi peuvent être des manga ou plus rarement des nouvelles illustrées. On trouve énormément de Dôjinshi hentai (porno), yaoi/yuri (relations homosexuelles déjà sous-entendues dans le manga d'origine ou totalement fabulées) ou parodique de nos séries favorites, d'autres sont plus sérieux et respectueux de l'oeuvre originale. Il existe aussi des Dôjinshi qui ne se basent pas sur une oeuvre connue. Notons aussi que certains mangaka connus ont fait leurs armes sur les Dôjinshi. C'est le cas des CLAMP par exemple...
Cette page va vous présenter divers Dôjinshi amateur basés les manga de Kakinouchi. Les informations viennent de sites exclusivement japonais, comme c'est assez difficile à traduire à notre niveau, ne vous attendez pas à des résumés complets de chaque Dôjinshi.
Notons que de nombreuses informations viennent de ce site... En japonais uniquement, bien entendu.

Kyûketsuki Miyu







Kyûketsuki Yawa - Maki No Ichi ~ Dialogues nocturnes de la princesse vampire - Volume 1 (
吸血姫夜話 巻の一)
Décembre 1998 / 28 pages - A5
300 yen
Shinma No Ag
anai (rédemption du Shinma) par Yoroi
Kajin No Hôjû par 唐紅 (celui qui me trouvera la retranscription du nom...)
Ce Dôjinshi contient deux nouvelles. Elles sont apparemment aussi disponibles sur le net.








DN Kyûketsuki Miyu
3 volumes / support informatique
Gratuit
Omoide No Osananajimi Vol.01 (souvenirs d'amis d'enfance)
Sugisariji Kisetsu No Yume Vol.02 (le rêve des saisons passées)
Omoide No Osananajimi Vol.03 (souvenirs d'amis d'enfance)
Par Yoroi
Je ne suis pas sûre que 'DN Kyûketsuki Miyu' soit vraiment le titre 'global' de ces trois Dôjinshi. De plus, je n'ai testé que le Vol.01. Il s'agit d'une mini histoire prenant place dans une école. On retrouve Miyu. Tout défile comme un mini film. Par contre je n'ai pas réussi à avoir les dialogues (rien ne s'affiche dans les cases) alors que mon ordinateur lit le japonais. Le graphisme est quand à lui très sommaire. Je ne sais pas ce que vous trouverez dans le Vol.02 (mais si je me fis aux indications, il s'agit encore d'un livre virtuel). Le Vol.03 contient l'opening, apparemment. Si le support est original, les dessins ne sont malheureusement pas très beaux.
http://popup15.tok2.com/home2/dnsizuku/dn_dl.htm






Toki No Hagima De ~ Avec l'espace du temps
(刻の間て)
Par le 'collectif' Ebushûmai II (organisateur : Sumomo Tsuguru, bon la retranscription n'est pas certaine pour le nom)
Dans ce Dôjinshi, si l'on se fit à la couverture, on retrouve à la fois Miyu et Yui. A noter que le site du collectif est visiblement mort. Vous pouvez avoir l'image en plus grand en faisant clic droit et afficher l'image.











Gleen Of The Moon ~ Futomi No Tsuioku (瞳の追憶)
 Mai 2000 / 36 pages - A5
400 yen
Par le 'collectif' Tsukiyo No Gensô Kyoku (organisateur : Katsuki)
Je ne suis pas sûre qu'il s'agisse d'un Dôjinshi sur Kyûketsuki Miyu mais le personnage masculin ressemble quelque peu à Larva, je l'ai donc classé dans cette partie là.










Kyûketsuki Yui





夢幻 夢境 Dream In Yui
Mars 1996 / 48 pages - A5
400 yen
Par le 'collectif' Moki No Ochakai (organisateur : Zakuro)
Si je m'en fis aux notes sur ce Dôjinshi du site japonais, il est sous copyright (コピー). Rien de plus sinon concernant l'histoire de ce Dôjinshi. Mais le collectif a un nom amusant : l'association (kai) thé vert (ocha) de la forêt (moki). L'image a été rétrécie, vous pouvez avoir une plus grande version en faisant clic droit et afficher l'image. Ce collectif a aussi fait un Dôjinshi (en fait plusieurs) sur Kyûketsuki Miyu, Tsuki Go (1995). Ainsi que Shake In Love (1998) qui possède d'ailleurs une suite





The Wanderer









Masquerade - The Wanderer
Par le 'collectif' Cafe De Yama No Te Doresu (organisateur : Siga Kaoru)
Comme vous vous en doutez, il n'y a aucune information sur le Dôjinshi portant sur The Wanderer, qui plus est le site du collectif est mort. A part ça, Sei est à croquer, vous ne trouvez pas ?